Nuage de tags

Recevoir la Newsletter

Pour suivre la vie du blog abonnez-vous à la Lettre d'Information.
Veuillez saisir votre adresse email
 

Réseaux sociaux

Gérer une « grande gueule »

Parmi les personnages désagréables que l’on peut être amené à rencontrer lorsque l’on anime une réunion, la « grande gueule » peut être une gêne très importante. Son attitude n’est pas dirigée spécifiquement contre l’animateur de la réunion, mais il prend plaisir à intervenir à tout bout de champ, à donner son avis sur tout, surtout s’il est en contradiction avec un consensus qui pourrait se dégager. En général, ce personnage n’aura aucun scrupule à interrompre un autre participant et à affirmer ses positions sur un ton péremptoire qui ne devait laisser place à aucune contestation. Evidemment, très vite, ce personnage devient gênant pour l'avancement d'une réunion.

Voici quelques solutions pratiques pour faire face à ce type de personnages.

Lire la suite : Gérer une « grande gueule »

Contrôler un « je sais tout »

Nous avons tous, dans nos réunions, rencontré ce personnage désagréable, le « Je sais tout ». Au courant de tout, ayant un avis sur tout, sachant tout mieux que tout le monde, il peut devenir un participant encombrant à gérer. Non seulement il risque de faire taire les autres participants, mais aussi, si vous n’y prenez pas garde, il pourra vous faire perdre le leadership de votre réunion. Voici quelques astuces pour le gérer.

Lire la suite : Contrôler un « je sais tout »

Une discussion : ca se maîtrise !

La discussion est probablement la technique d’animation la plus utilisée dans les réunions. Si elle présente de nombreux avantages, elle compte aussi des inconvénients. Non maîtrisée, une discussion n’aboutit qu’à peu de résultats, elle permet aux plus « expansifs » de monopoliser le débat, elle peut avoir une durée excessive, etc.

Pour maîtriser une discussion, en garder le contrôle, il y a quelques solutions pratiques.

Lire la suite : Une discussion : ca se maîtrise !

Réunions : n'animez pas en solitaire

Les réunions, tout le monde en conviendra je pense, sont faîtes pour travailler ensemble, à plusieurs, en espérant que la mobilisation de plusieurs cerveaux permettra de produire de meilleurs résultats que la somme des travaux individuels. Sinon, à quoi bon prendre du temps à tous les participants qui se retrouvent ensemble ? Les réunions sont donc des moments durant lesquels on espère que le collectif, la conjonction de compétences complémentaires permettra une meilleure productivité.

Mais alors, pourquoi l’animateur d’une réunion devrait-il obligatoirement prendre en charge la vie de la réunion, son animation, en solitaire ? Pourquoi celui ou celle qui assume l’animation de ce moment de travail collectif devrait-il le faire seul ? C’est une contradiction avec l’esprit même de la réunion ! On peut animer une réunion en se donnant de l’aide. Voilà trois soutiens, trois aides, que vous pouvez vous donner pour vos animations.

Lire la suite : Réunions : n'animez pas en solitaire

C’est pas parce qu’on se tait qu’on a rien d’intéressant à dire

C’est par cette paraphrase du titre d’un film comique des années 70 que se justifie la nécessité de mettre les timides à l’aise pendant une réunion. Car, en effet, ce n’est pas parce que les timides ne disent rien qu’ils n’ont rien d’intéressant à dire. C’est parce qu’ils n’osent pas ! Si vous souhaitez que votre réunion soit la plus productive il est indispensable de mettre les personnalités les plus introverties en situation de s’exprimer, de les amener à s’intégrer pleinement à la vie du groupe.

Lire la suite : C’est pas parce qu’on se tait qu’on a rien d’intéressant à dire