Nuage de tags

Recevoir la Newsletter

Pour suivre la vie du blog abonnez-vous à la Lettre d'Information.
Veuillez saisir votre adresse email
 

Réseaux sociaux

Notre capacité d'attention est inférieure à celle du poisson rouge !

Lorraine de Foucher, journaliste au « Monde » a publie un article aussi passionnant qu’inquiétant dans le numéro daté des 24 et 25 septembre 2017 du quotidien du soir. Cet article, intitulé « Votre attention s’il vous plait » présente les effets délétères des notifications générées par les applications de nos smartphones. Elle reprend les données compilées par Tristan Harris, un ancien de chez Google.

Lire la suite : Notre capacité d'attention est inférieure à celle du poisson rouge !

Le télétravail : tout le monde y gagne !

Le site "Parlons RH" vient de publier des informations passionnantes à propos du télétravail et des bienfaits que l'on peut en retirer. Quand je dis "on", il ne s'agit pas simplement des salariés, mais, pour ceux qui en douteraient encore, aussi de l'entreprise. Voyons quels sont les bénéfices identifiés pour chacune des parties prenantes.

Collaborateurs

  • Amélioration du bien-être

Selon 96 % des salariés le pratiquant, le télétravail est une facteur de bien-être.

  • Meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle

Cela notamment du aux économies de temps : 37 minutes de gagnées au profit de la vie familiale par jour télétravaillé. Il est probable que le temps de trajet domicile / travail a sa part dans ce résultat.

Mais les bénéficiaires du télétravail estiment aussi gagner 45 minutes de sommeil.

 

Lire la suite : Le télétravail : tout le monde y gagne !

L'urgence ? une construction mentale

J’ai déjà eu de nombreuses occasions d’évoquer le phénomène de l’urgence dans ce blog. Dans cet article, je voudrais partager avec vous une (toute petite) partie de l’analyse que propose Nicole Aubert dans son livre « Le culte de l’urgence » (chez Flammarion). Un passage de cet ouvrage évoque notamment l’urgence en tant que construction mentale.

Lire la suite : L'urgence ? une construction mentale

La chose la plus prévisible lorsque nous nous levons chaque matin...

La chose la plus prévisible lorsque nous nous levons chaque matin… c’est que de l’imprévu va se produire dans la journée, c’est que des évènements que nous n’avions pas anticipés vont se produire, que des tâches que nous ne nous connaissions devront être accomplies. Cette idée que la plupart des participants à mes formation ont entendue est d’une grande banalité. Pourtant, ce constat, presque ridicule, presque affligeant est porteur d’une conséquence essentielle lorsque je cherche à m’organiser.

Lire la suite : La chose la plus prévisible lorsque nous nous levons chaque matin...

Des volumes colossaux

Je profite souvent de ce blog pour souligner l'incroyable quantité d'information que nous produisons et que nous recevons au quotidien. Pour vous donner une idée de ce que le volume d'informations que vous manipulez au quotidien, je vous propose un tableau qui converti les différentes unités de mesure informatiques en données "concrètes".

Lire la suite : Des volumes colossaux

Le Présentéisme

Voilà dix-sept ans que j’apporte mon expertise dans toutes sortes d’entreprises. Certaines sont françaises, mais comme l’Alsace est une terre particulièrement accueillante pour les entreprises étrangères, j’ai très souvent l’occasion de travailler pour des entreprises allemandes, suisses, américaines, finlandaise, etc. Ces entreprises présentent un intérêt particulier parce qu’elle sont un lieu de rencontre, voire de confrontation, de différentes cultures professionnelles, de différentes cultures du travail. Parmi ces différences, il en est une qui est caractéristique forte du rapport que, nous français, entretenons avec le travail : le présentéisme ou, pour être plus précis, le présentéisme « stratégique ».

Lire la suite : Le Présentéisme

Toutes les interruptions en sont pas légitimes

30.000 ! C’est le nombre de communications qu’un salarié tertiaire (un « non productif » comme disent certains) reçoit chaque année. On s’approche donc d’une interruption toutes les trois minutes. Pour mémoire, ce chiffre s’établissait à 4.000 dans les années 80. Soient huit fois moins. Alors on peut se demander si, pour faire notre travail aujourd’hui nous avons vraiment besoin d’être interrompu huit fois plus souvent ?

Lire la suite : Toutes les interruptions en sont pas légitimes

Et l'agenda papier ?

J’ai déjà eu l’occasion de souligner en parlant des agendas : les outils ne sont que des outils. Utiliser un agenda papier plutôt qu’un smartphone dernier cri n’est, à mes yeux, en aucun synonyme d’une organisation défaillante. J’ai, comme beaucoup, utilisé et géré mon temps pendant des années avec un agenda papier. Et, déjà à cette époque certains étaient organisés, d’autres étaient en difficulté. Malgré le fait que, pour ma part j’ai une préférence pour l’agenda électronique, les agendas papiers ne sont pas pour autant devenus inefficaces. Je l’affirme donc fortement : un agenda papier permet aussi de s’organiser efficacement qu’un outil électronique. Ceci dit quelques règles simples doivent être respectées si l’on veut utiliser ce type d’outil.

Lire la suite : Et l'agenda papier ?

Pourquoi tant d’urgences ?

Au mois d’août 2000 Erik Orsenna écrivait « Très peu de choses sont urgentes, même en politique ». Aujourd’hui je me demande s’il ne faudrait pas écrire « Très peu de choses sont urgentes, sauf en entreprise ». L’urgence est devenue une maladie qui impacte la vie professionnelle depuis quelques années et qui se répand comme une pandémie inexorable. Mais qu’est-ce qui explique cette évolution ? Comment cette maladie a-t-elle pu émerger ?

Lire la suite : Pourquoi tant d’urgences ?

Une « Pensine » électronique

Il y a quelques semaines, pendant un accompagnement individuel, au moment où nous faisions le bilan des apports théoriques vus en salle de formation, la personne avec qui je travaillais a comparé un réflexe d’organisation que je propose d’adopter à un outil magique utilisé dans la saga « Harry Potter » : la Pensine. Cette « Pensine » est un récipient enchanté dans lequel sont versés des souvenirs contenus dans des fioles de stockage. Cela permet de revivre avec une grande précision des souvenirs des moments vécus au moment où l’on en a besoin. La magie est utilisée pour pallier les faiblesses du cerveau du magicien.

Lire la suite : Une « Pensine » électronique