Nuage de tags

Recevoir la Newsletter

Pour suivre la vie du blog abonnez-vous à la Lettre d'Information.
Veuillez saisir votre adresse email
 

Réseaux sociaux

Les sphères de vie

La fin de l’année nous trouve souvent épuisés, tant physiquement que moralement. Trop de travail, trop d’investissement divers, pas assez de temps pour soi, pour la famille, tout cela semble parfois bien difficile à maîtriser. D’où vient cette fatigue, cette lassitude, voire ce ras le bol ? Il n’est pas facile de le savoir.

Alors, dans l’espoir de vous aider à y voir un peu plus clair, j’aimerais vous proposer de vous prêter à un exercice.

Cet exercice est simple : prenez quatre feutres ou crayons de couleurs différentes. Ils vont vous aider à représenter les quatre sphères d’activité de votre vie. Ces quatre sphères sont :

-          Le travail

-          La famille

-          La vie sociale qui prend en compte nos engagements associatifs, sociétaux, amicaux, etc.

-          La vie intime, personnelle, qui comprend tout ce qui relève de notre jardin « secret » : la lecture, le sport, la méditation, les loisirs, les hobbies, bref tout ce qui nous aide à être bien dans notre vie, contribue à notre équilibre, ce que nous aimons faire.

 

La première partie de l’exercice consiste à représenter chacun de ces quatre compartiments de notre vie par une sphère dont la taille est proportionnelle au poids, à l’importance de ce compartiment aujourd’hui. Si votre vie sociale occupe une grande part de votre vie, la sphère la représentant sera grande. A l’inverse si vous trouvez que votre vie familiale n’occupe qu’une place limitée, la sphère la représentant sera plus petite. Notes bien que certaines sphères peuvent se croiser. Par exemple, un engagement associatif peut aussi participer de ma vie professionnelle, ou de ma vie intime.

Voilà donc le constat : le poids qu’occupent chacune des sphères dans votre vie aujourd’hui.

La deuxième partie de l’exercice est aussi simple que la première : il s’agit de représenter les quatre sphères en imaginant quel devrait être leur poids, quelle devrait être leur place idéale pour que votre vie vous paraisse satisfaisante et équilibrée.

Vous l’avez compris, le plus difficile reste à faire : il vous revient, avec l’aide de vos agendas et de tous les outils que vous pourrez trouver dans ce blog (ou dans une formation que vous suivrez avec moi ;)) de combler l’écart entre la situation actuelle et la situation désirée.

Voilà de quoi trouver de bonnes résolutions pour l’année à venir.

Et, ne l’oubliez pas : on n’a que le temps que l’on se donne.


Masquer le formulaire de commentaire

 1000 caractères restants

Antispam Rafraîchir l'image Respectez la casse (majuscules et minuscules)