Nuage de tags

Recevoir la Newsletter

Pour suivre la vie du blog abonnez-vous à la Lettre d'Information.
Veuillez saisir votre adresse email
 

Réseaux sociaux

Mieux vivre l’«open space »

En 2015, 18 % des salariés français travaillaient dans un espace ouvert, un « open space »(selon le baromètre Actineo/CSA). Si 67 % de ces salariés se disaient satisfait de leur espace de travail, ce chiffre est à comparer aux 88 % de satisfaits parmi ceux qui disposent d’un bureau individuel. Car, s’il est vrai que l’open space présente de nombreux avantages (gain de place, réduction des coûts, meilleure communication, etc.) les inconvénients sont, eux aussi, nombreux : bruit, manque d’intimité, frein à la productivité, baisse de la concentration,….

Alors voici deux solutions pour rendre la vie en open space à la fois plus agréable et plus productive.

 

Le casque audio

Je sais que la proposition d’écoute de la musique pendant que l’on travaille n’est pas forcément très « populaire » dans les entreprises « classiques ». C’est pourtant une pratique très répandue dans les espaces de « co-working ». Elle permet de combattre le bruit inhérent à ces lieux de travail et donc de maintenir sa concentration sur la tâche en cours en s’isolant phoniquement de son environnement. D’ailleurs, avec les nouveaux casques audios « à réduction de bruit » ou casques « actifs », cette isolation phonique devient presque parfaite.

Pour optimiser sa concentration, le choix de la musique peut avoir de l’importance. Il vaut sans doute mieux éviter des morceaux avec des paroles qui peuvent vous amener à fredonner. Malgré cette restriction, le choix reste vaste et tous les goûts sont permis.

Pour ma part, quand j’ai vraiment besoin de me concentrer (pour écrire cet article par exemple), je choisis de la musique qui accompagne les séances de relaxation. Très calme, elle ne comporte en général pas de ligne mélodique identifiable et permet de rester très concentré.

Tentez l’expérience. Vous verrez que productivité et qualité de votre travail s’en verront accrues.

Le télétravail

Le télétravail est une autre façon de lutter contre les effets négatifs de l’open space. Je ne voudrais pas m’appesantir sur les avantages avérés de cette manière d’organiser le travail. Mais, loin du bruit omniprésent dans les open space, gagnant le temps de trajet « domicile-travail » et en en évitant le stress, les télétravailleurs sont à la fois plus productifs et moins sous pression. C’est vraiment un choix « gagnant – gagnant ».

Et, pour fournir mon travail de bureau depuis chez moi depuis près de 20 ans, je peux vous garantir que cela ne nécessite pas une volonté ou une détermination surnaturelle. Le paresseux qui se cache en moi a vite compris que plus vite et mieux le travail était fait, plus les loisirs seraient nombreux et agréables.

Deux habitudes vous aideront à bien travailler de chez vous.

Un espace dédié

Tout d’abord, veillez à avoir un endroit adapté et dédié à cette activité. L’idéal étant de pouvoir réserver une pièce au télétravail. Ainsi, le simple fait de fermer la porte de cet espace vous aidera à vous mettre dans un état d’esprit propice au travail.

Le plan de journée

Ensuite, faîtes vous un plan de journée. Identifiez les tâches que vous vous donnez pour objectif d’accomplir, planifiez-les et tenez vos engagements. Comme vous ne serez pas ou très peu dérangés, vous verrez que votre productivité sera maximale. Au besoin appliquez la méthode « Pomodoro ». Elle vous aidera à vous discipliner.


Masquer le formulaire de commentaire

 1000 caractères restants

Antispam Rafraîchir l'image Respectez la casse (majuscules et minuscules)