Nuage de tags

Recevoir la Newsletter

Pour suivre la vie du blog abonnez-vous à la Lettre d'Information.
Veuillez saisir votre adresse email
 

Réseaux sociaux

Les balles dans le pied

Lors d’une prise de parole en public, le manque d’assurance de l’intervenant peut se révéler à l’auditoire de multiples manières. Ce que j’appelle les « balles dans le pied » en sont une particulièrement difficile à gérer parce qu’elles placent l’auditoire, sans qu’il en ait conscience, dans un état d’esprit défavorable.

De quoi s’agit-il ? Tout simplement de mots ou de tournures de phrases qui « plombent » une intervention orale. Ces mots ou ces tournures sont utilisés comme des excuses a priori, comme une demande de pardon pour la faiblesse possible de l’exposé qui suit. C’est comme l’intervenant demandait la clémence ou l’indulgence de l’auditoire au cas où la présentation ne serait pas intéressante, convaincante ou percutante.

Pour les auditeurs, ces mots ou ces tournures sont autant de balles que l’intervenant se tire dans le pied. En effet, le simple fait de les entendre annonce une intervention qui serait sans relief, sans intérêt et ennuyeuse. Après une telle annonce, la plupart de ceux qui écourtent s’attendent à s’ennuyer et il sera difficile de les sortir de cet état d’esprit.

Voici trois exemples de « balle dans le pied »

« Une petite présentation »

A combien de « petites » présentations m’a-t-il été donné d’assister ? C’est une des balles dans le pied les plus fréquemment tirée.

Alors, sachez-le, il y a ou il n’y a pas de présentation ! A quoi sert-il d’annoncer qu’elle pourrait être "petite" ? En dehors du fait qu’elle avertit votre auditoire qu’elle sera peut-être sans grand intérêt, à rien ! Et croyez-moi, ce type d’annonce est performative, c’est-à-dire qu’il suffit de la faire pour qu’elle se réalise et que vous auditoire trouve votre intervention sans grand intérêt.

« Fais ou ne fais pas. Mais n’essaies pas » (Maître Yoda dans Starwar épisode 5)

Le fameux « je vais essayer de vous présenter… » Là encore, cette expression est le signe très explicite que la personne qui prend la parole s’autorise à ne pas atteindre l’objectif fixé. Cela ne peut que placer l’auditoire dans un mauvais état d’esprit. Alors, comme le dirait Maître Yoda, Faites votre présentation ou ne la faîtes pas, mais n’essayez pas !

« J’espère vous intéresser »

Cette expression est plus rare que les deux premières, mais il m’a été donné de l’entendre. Et coyez-moi, avant même que le son de la phrase se soit éteint, l’intervenant avait tenu sa promesse : l’auditoire s’ennuyait. Alors annoncez que ce que vous allez dire est passionnant. C’est le meilleur moyen de retenir leur attention.

En tous cas, j’espère que ce petit article que j’ai essayé d’écrire sera intéressant. ;-)

Vous retrouverez le thème traité ici et bien plus encore en suivant la formation :

Prise de Parole en Public avec PowerPoint


Masquer le formulaire de commentaire

 1000 caractères restants

Antispam Rafraîchir l'image Respectez la casse (majuscules et minuscules)