Nuage de tags

Recevoir la Newsletter

Pour suivre la vie du blog abonnez-vous à la Lettre d'Information.
Veuillez saisir votre adresse email
 

Réseaux sociaux

Lueur et tremblotements

Dans ce blog, j’ai déjà consacré un post aux télécommandes qui permettent de piloter un diaporama sans avoir à revenir sans cesse vers votre ordinateur ou faire appel à un supplétif qui fera avancer, sur signe aussi discret que possible ce même diaporama. Je ne reviendrais pas sur les réels avantages que procurent ces outils.

Ceci dit, ces télécommandes présentent pour la plupart une fonctionnalité dont il vaut beaucoup mieux se passer : le pointeur laser. En effet, son usage présente plusieurs inconvénients.

 

Lueur et tremblotements

Le premier de ces inconvénients est l’inévitable, l’incontournable tremblotement qui saisira et agitera la petite lueur projetée sur l’écran, et ce malgré vos efforts désespérés pour en prendre le contrôle. Si en plus, votre stress se traduit par des tremblements de vos mains, l’effet visuel sera désastreux. Le pointeur deviendra l’outil idéal pour révéler à la face de votre auditoire ce stress que vous parveniez si bien à cacher depuis le début de votre intervention.

Intervenant statufié

Par ailleurs, la bonne posture du bon orateur est celle qui lui permet de bouger, de se déplacer, d’occuper l’espace. L’utilisation du pointeur laser vous oblige à vous figer, à vous statufier pour que le point lumineux s’approche de l’information que vous essayez de mettre en évidence. Cette posture est un frein à votre communication non verbale (celle de votre corps et de votre visage) même si elle ne dure que quelques instants. Quant à votre communication para-verbale (votre intonation, le niveau sonore de votre voix, votre débit, …) elle sera, elle aussi, handicapée par l’attention que vous mettrez à diriger les points lumineux au bon endroit.

Détournement du regard !

Ensuite, utiliser un pointeur laser vous obligera à détourner votre regard de votre auditoire pour fixer l’écran. Pendant ce temps, vous vous coupez de tout feedback de ceux à qui vous vous adressez. Vous ne pouvez plus chercher la moindre information dans leurs postures ou dans leurs regards. C’est comme s’ils n’existaient plus.

Anticiper

Alors que faire ? De fait, toutes les informations que vous pouvez être amené à transmettre n’ont pas la même valeur, la même importance.  Il est donc souvent utile de souligner visuellement les éléments qui sont plus importants que les autres.

Pour cela il y a une première solution qui consiste à anticiper. Nous savons tous, avant une intervention orale quelles sont les informations qui paraissent prioritaires, quels sont les messages que nous voulons mettre en évidence. Il suffit donc d’anticiper et d’utiliser les animations de PowerPoint pour mettre en valeur les éléments les plus importants.

Simplifier

Ceci dit, je pense que la meilleure solution est de simplifier au maximum vos diapositives. Une idée résumée en très peu de mots et une illustration de cette feront la diapositive idéale, celle qui sera la plus convaincante, la plus efficace. De cette manière vous serez certain que le message important sera mis en évidence. Rien ne viendra parasiter votre message et vous n’aurez aucun besoin d’ajouter un point lumineux et tremblotant pour le souligner.


Masquer le formulaire de commentaire

 1000 caractères restants

Antispam Rafraîchir l'image Respectez la casse (majuscules et minuscules)